La côte Est

Décrit comme ennuyeux par les professionnels du voyage, la côte Est a une mauvaise réputation depuis de nombreuses années. Mais pourtant la côte a beaucoup à offrir, avec sa beauté naturelle, ses grands vignobles, plantations de fruits ou encore ses villages en hauteur qui offrent aux visiteurs des vus panoramiques sur le littoral. Au niveau culturel on retrouve les restes des anciennes civilisations romaines, des cathédrales, chapelles mais aussi des belles randonnées.

Sud de Bastia

Classé comme Réserve Naturelle, l’Étang de Biguglia et ses 1 700 hectares de surface accueille des oiseaux migrateurs tout au long de l'année. La célèbre brasserie Pietra vous accueillera à Furiani pour vous faire découvrir la fabrication de la première bière corse, apparue en 1995.

La cathédrale romaine de la Canonica

Cathédrale avec des ornements du XIIème siècle, fermée au public, elle fut construite sur les restes de la civilisation romaine Mariana, dans laquelle 10.000 habitants vivaient à l'époque, seulement aujourd'hui très peu de vestiges ont été déterrés. Pour valoriser son histoire riche de plus de 2 000 ans, le village de Lucciana a lancé un projet de création du Musée archéologique de Mariana, qui devrait ouvrir ses portes à l'aube de l'été 2020.

Casamozza à Moriani

En direction de Solenzara, la côte Est offre à ses visiteurs une plage de sable sur plus de 80km de côte, adapté pour accueillir les familles avec des enfants. Vous traverserez des villages qui abritent des centres de vacances et terrains de camping qui donnent directement sur la mer. Dans l'arrière pays, partez sur la route de la Corniche pour découvrir les villages de montagnes, qui surplombe la mer et offre un panorama sur le littoral et les îles italiennes au large des terres. Sur le chemin, vous découvrirez des villages typiques de montagne, et vous passerez à proximité d'un viaduc ainsi que d'une église baroque. Une petite promenade est nécessaire pour ceux qui souhaitent se rendre à la cascade de l'Ucelluline, et profitez d'un site naturel préservé.

Cervione

Perché à 300m d'altitude, Cervione est un lieu d'histoire. Promenez vous dans le village pour admirer la cathédrale baroque Sainte-Marie et Saint-Erasme, du XVIème siècle, ou l'ancien palais de l'Evêque. Ce bâtiment a accueilli le premier et dans un même temps le dernier roi de Corse, Theodor de Neuhoff en 1736.

De Moriani à Aleria

Le port de Campoloro accueillera les plaisanciers, c'est le seul point d'attache pour les bateaux de Solenzara à Bastia. Peu connue du grand public, la vallée de Bravone laisse ses promeneurs découvrir ses villages en hauteur et profiter de la rivière de Bravone et ses vasques pour se rafraîchir. Aléria est entouré de deux étangs, celui de Diane au nord reconnu pour sa production d'huîtres et de moule, et celui d'Urbino au sud, propriété du Conservatoire du Littoral. Déjà 3000ans avant J-C, la région d'Aleria était peuplé. Ville romaine de plus de 20 000 habitants, aujourd'hui, les fouilles débutées en 1958 ont permis de retrouver de nombreux vestiges et font désormais l'objet d'une visite à ciel ouvert ainsi que d'une exposition dans la partie muséale. Dans la ville ancienne, on peut trouver des vestiges du forum, de temples, de thermes et également de l'amphithéâtre.

Ghisonaccia

Ghisonaccia est défini comme la station de tourisme en Corse avec ses nombreux centres de vacances et campings. Les touristes animent le centre ville tout au long de la période estivale. La plage est très bien adaptée aux familles. En remontant sur la D344, vous arriverez à Ghisoni, village de montagne, en-dessous du Col de Sorba. Juste avant d'arriver au village, vous trouverez un pont génois, avec une vue sur le sommet Christe-Eleison et Jyrie-Eleison. La station de ski de Ghisoni (à 1580m d'altitude) est le point de départ pour la randonnée en direction du sommet le plus haut de l'île : le Monte Renoso. Avant d'arriver à Solenzara, se trouve la Base aérienne de Ventiseri-Travo. L'armée de l'air effectue des entraînements tout au long de l'année dans le site. Chisa abrite une Via Ferrata, et la pratique du canyoning est très courante dans les rivières Luvana et Lama. La route se poursuit vers le sud et Solenzara.