Alta Rocca

Cernée par les hauts rochers la région Alta Rocca se trouve à l’est par la Punta di u Diamante, nord par la Massif de Bavella et au sud de la montagne de Cagna. La direction de la mer s’ouvre sur le plateau du sud.

Alta Rocca qui veut dire « haut rocher » représente bien le panorama de la région. Beaucoup de récit sur le nom de la région qui viendrait de la noblesse et une influence venant du moyen-âge.

En se mêlant à la population locale on découvre que l’entourage de montagnes qui forme un fer à cheval est à l’origine du nom. La région a des reliefs variés entre forêts et collines et petits villages ou pourrez faire des découvertes préhistoriques étonnantes.

Pour ceux qui recherchent la tranquillité de L’Alta Rocca, nous vous conseillons de prendre le chemin de la grande randonnée Mare à Mare à Mare au Sud, un chemin de 6jours d’étapes dans la direction de Porto-Vecchio.

Vous avez plusieurs manières de découvrir l’Atla Rocca, la plupart des voyageurs décident de faire le chemin en voiture pour la simple raison est que la région est accessible par plusieurs endroits :

Depuis la N196 au départ du Golfe d’Ajaccio suivez la D420 sur le Col de St-Eustache vers Aullène. Depuis 2009 à cause d’un incendie la région forestière entre le Col et Aullène a perdu un peu de son charme.

De Porto-Vecchio prenez la D368 par Ospedale et la Rocca d’illarata en direction de Zonza. Côte Est vers Solenzara continuez sur la D268 montez sur le Col de Bavella, un itinéraire remarquable par ses nombreuses possibilités de baignades dans des eaux naturelles.

Levie

La ville principale d’Alta Rocca de par sa grandeur et ses 700 habitants. Dans la rue principale vous trouverez tous les commerces de proximité et de magasins pour découvrir le terroir Corse. Lors de vos randonnées vous trouverez gites et logis sans trop rechercher.

Levie est reconnue grâce à ses édifices préhistoriques comme les fortifications torréaniques encore très bien conservées, localisées dans le plateau de Levie ( Pianu di Luvia) à découvrir lors de promenades dans la charmante forêt de la Castello di Cucueuzzu , nous vous conseillons la visite du musée archéologique du Musée de l’Alta Rocca qui en vaut le detour.

Cucuruzzu et Capula

Avec une vue sur les tours de Bavella, Le Castellu di di Cucuruzzu possède les plus grandes et imposantes ébauches de fortifications torréaniques de la Corse. Une sortie faite pour tous, accessible aux enfants la promenade vous dirige dans les contes et les blocs de granit, muret recouvert de mousse de la forêt.

Pour y accédez depuis Levie sur la D268, en prenant vers St-Lucie de Tallano, environ 30 km vous trouverez un panneau marron d’informations touristiques et suivez la route étroite à 4 km pour trouver l’espace de parking sur votre droite.

Vous trouverez l’accueil pour acheter vos billets pour commencer le circuit qui mène vers Cucuruzzu ensuite sur Capula pour revenir au point de départ, une randonnée avec les visites d’une durée de 1h et demi voir 2h selon votre marche.

On vous recommande de vous équiper de chaussures hautes et fermées pour effectuer la visite, car le terrain reste praticable toute l’année mais ne dispose pas des mêmes conditions selon les saisons.

Du mois d’Avril, mai et octobre le site est ouvert de 9h30 à 18h00,de juin à septembre de 9h30 à 19h00, juillet et août de 9h30 à 20h00( pour des questions de sécurité le site n’accepte plus de visiteurs 2h avant la fermeture)

Le site ferme de novembre jusqu’en Mars mais les sentiers restent disponibles vous ne pourrez pas profiter des commentaires audio durant la balade.

Concernant les prix : adulte : 5,50 Euro, enfant : 3 Euro qui inclus dans le prix est un MP3, qui explique à chacun sur le chemin des 17 stations. Une carte d’identité est demandée pour la location des appareils.

Cucuruzzu

Dans les hauteurs du plateau de Levie, vous trouverez le Castellu (Casteddu) di Cucuruzzu, à 700m de hauteur. Sa découverte remonte en 1959 par des photographies aériennes lors de fouille. Dans les années 1963 et 1964 les premières recherches ont commencé avec Roger Grosjean.

Le bâtiment est composé de 3 parties : la tour (Torra) ou encore des visites son disponibles à l’étage du bas. L’emplacement de la forteresse et du village ont été peuplé entre le 9e et 4e avant J-, l’entrée de la forteresse se fait à travers un puissant bloc de granit divisé, ou autrefois se tenait un escalier de plus de 6 mètres de hauteur et 2 m de mur épais qui servait pour l’isolation de la bâtisse. Dans les murs vous pourrez y voir différentes canonnières sur votre gauche et de petites chambres à votre droite.

Vous verrez encore des vestiges sur les murs qui témoignent qu’autrefois les habitants pratiquaient de l’élevage, des traces d’os qui proviennent d’animaux prouvent l’activité de chasse sur le territoire.

La région était mieux boisée dans le temps, tout autour de la forteresse il y avait des prés et des champs.

Du haut de la forteresse vous avez une vue sur la vallée de Rizzanese et sur les sommets de Bavella dans le nord-est.

Capula

Une bâtisse moins imposante que les autres mais bien plus complexe, car autrefois peuplée durant le moyen-âge. Une statue de menhir Capula avec son épée se tient devant la grande rampe, des fouilles semblent avoir stoppé pour le moment vous pouvez voir des vestiges au nord.

Si vous êtes curieux de l’archéologie vous pouvez visiter le coffre de Caleca sur le trajet de la D268, vous trouverez plusieurs choses à voir comme le trou rectangulaire grand de 3x1 mètres délimité par des dalles de granit mais aussi des restes de tombes. La tombe se situe sur une petite colline en direction du sud.

Pour un pause déjeuner on vous recommande l’Auberge A Pignata avec un menu de 6 plats très riches avec de la charcuterie artisanale, vous avez la possibilité de rester la nuit.

Musée de l’Alta Rocca à Levie

Dans le centre de Levie dans la direction de Carbini, vous trouverez le musée en aval sur la route, le musée est ouvert depuis 2007, un accueil agréable vous trouverez des expositions temporaires, mais la plus grosse partie des expositions reste celle de « La Préhistoire de A-Z », le plus de cette exposition est que les enfants pouvaientt toucher les éléments de la collection.

L’exposition temporaire consacrez à la préhistoire de la région d’Alta Roca qui s’étend jusqu’après Bonifacio, la pièce maitresse de la collection est le squelette de la dame de Bonifacio, qui sont les restes humains les plus anciens qui ont été retrouvé en Corse.

Dame de Bonifacio

Morte entre 7923 et 71105 avant J.C à l’âge de 30/35 ans, une personne très handicapées, elle souffrait de troubles de croissance ainsi qu’une paralysie du coude et de la main gauche. Une femme de 1.54 m qui a survie grâce aux soins médicaux apportés par un groupe.

Après sa mort elle fut enterrée dans les sols de Araguina-Sennola, avec le temps son corps a été recouvert d’une poudre couleur orque minérale.

Les fouilles de 1966 à 1975 ont peu montré l’évolution préhistorique de la Corse.