Appelez-nous
+33 (0)4 95 38 39 70
Ecrivez-nous
[email protected]

GRAND VALINCO

La région Grand Ajaccio

Le golfe de Valinco est une destination idĂ©ale pour les familles avec ses nombreuses plages. LarĂ©gion tire Ă©galement profit d’un riche patrimoine archĂ©ologique (site Filitosa…) datant de 10 000ans jusqu’Ă  l’Ă©poque gĂ©noise du XVème siècle, avec des objets exposĂ©s dans les musĂ©es Ă  Sartène ou Levie retraçant l’histoire insulaire des premiers peuplements sur l’Ă®le.Sartène et son charme corseauront tout pour vous plaire et vous faire dĂ©couvrir son coeur historique.

Golfe de Valinco

C’est au dĂ©but du siècle dernier que le petit port de commerce de Propriano a commencĂ© Ă s’agrandir, de mĂŞme que la ville. Lors de travaux dans le quartier de Quatrino, des tombes datant del’AntiquitĂ© ont Ă©tĂ© dĂ©terrĂ©es. Aujourd’hui, le golfe et la ville sont une destination idĂ©ale pour lesfamilles grâce Ă  ses plages et baies accessibles de tous. Après avoir traversĂ© Tavar, il faut prendre sur la gauche sur la D57 pour arriver au site de laprĂ©histoire.

Filitosa

Filitosa est le site principal de la prĂ©histoire de la Corse. Il est reconnu dans le monde entier. Dansles annĂ©es 40, le propriĂ©taire des terres Charles-Antoine CESARI a dĂ©couvert des menhirs,dissimulĂ©s sous le maquis: un total de 70. Au cours des annĂ©es suivantes, des Ă©tudes ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©et des travaux ont permis de mettre en valeur l’ensemble du site. La signification des menhirs duVIème millĂ©naire reste encore un mystère. Le site accueille un village d’artisans. Ces derniers exposent leur travail autour des matĂ©riaux telsque le bois, le mĂ©tal, la pierre ou encore la cĂ©ramique. En 2020, un musĂ©e ouvrira Ă©galement sesportes.

Olmeto

Olmeto abrite l’un des plus grands châteaux de l’Ă®le: Castello de Cuntorba, avec ceux de Araghju,Tappa et Cucuruzzu. Le site a Ă©tĂ© dĂ©couvert par Joseph CESARI. Pour y accĂ©der, il suffit de suivrela D157, vers les Balcons du Valinco et les bergeries du Valinco. Ă€ proximitĂ© du panneau Autreman,un chemin pĂ©destre vous mènera vers jusqu’aux ruines du site. Depuis le village, on a une vue sur Popriano et Ă©galement sur une partie du golfe de Valinco.

Bains de thermaux de Baracci

Les bains de thermaux de Baracci sont situĂ©s Ă  1km en arrière de la plage, sur la D257. C’est unesource sulfureuse de 52°C qui Ă©tait dĂ©jĂ  connu Ă  l’AntiquitĂ© par les romains. Les thermesappartiennent aujourd’hui Ă  la commune d’Olmeto. Le site Ă©tait le centre de vie oĂą se dĂ©roulait degrands Ă©vĂ©nements: courses de chevaux, meetings aĂ©riens… L’architecture est remarquable et les peintures Ă  l’intĂ©rieur du bâtiment ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par un artisterusse, Vladimir MESTCHERSKY dans les annĂ©es 20, lorsqu’il a fuit l’URSS. On retrouve quelquesunes de ces Ĺ“uvres dans l’Ă©glise du village et chez des particuliers de Propriano.

Vallée de Baracci

Toujours sur la D257, la route continue Ă  travers la vallĂ©e de Baracci vers le village de Burgo puis lehameau de Martini. Tout au long de l’itinĂ©raire, il y a la possibilitĂ© de s’arrĂŞter en bord de route et dedescendre Ă  la rivière. Ă€ la fonte des neiges et durant la pĂ©riode estivale, les amateurs de canyoning viennent profiter ducourant pour descendre en rappel, Ă  pied ou en canyoning. La rivière Baracci est idĂ©ale pour lespersonnes qui souhaitent dĂ©couvrir ce sport car elle comprend des itinĂ©raires faciles et courts. Il estnĂ©cessaire d’ĂŞtre accompagnĂ© d’un guide professionnel pour cette pratique. La D257 continue vers le col de Siu et offre une vue sur la crĂŞte et les chaĂ®nes de montagne. Enredescendant, on arrive Ă  Santa Maria-Figaniella, avec un Ă©glise romaine du XIIème siècle. Depuis le village sur la N196, la route continue vers Propriano. Sur la partie sud du golfe de Valinco, la route bordant le golfe offre une vue panoramique surl’ensemble du site.

Belvédère-Compomoro

BelvĂ©dère-Compomoro est un village de pĂŞcheurs qui a su gardĂ© son authenticitĂ© au fil du temps.Les maisons ont des allures de cabanes de pĂŞcheurs. Aux alentours du village, il y a des sentiers derandonnĂ©es et l’un des plus connus est la marche en direction de la tour gĂ©noise de Campomoro.Elle a Ă©tĂ© bâtie au cours du XVème siècle et c’est l’une des plus grandes de l’Ă®le: 15m de hauteur!Ă€ l’intĂ©rieur du bâtiment, une exposition permanente retrace l’histoire des tours gĂ©noises de laCorse. Depuis Propriano, on arrive Ă  Sartène par la N196. En effectuant un dĂ©tour de quelques kilomètressur la D296, l’itinĂ©raire vous mènera au pont gĂ©nois Spin’a Cavallu, qui signifie ”dos de cheval”. Il aĂ©tĂ© rĂ©novĂ© rĂ©cemment et date du XIIIème siècle. Le pont est classĂ© Monument Historique depuis1992.

Sartène

En 1840, Prosper MĂ©rimĂ©e disait de Sartène «la plus corse des villes corses», avec ses ruelles et ses hautes façades grises et brunes. La ville a Ă©tĂ© Ă©difiĂ© sur la roche du Pitraghiu, en 1550 par les gĂ©nois, qui ont confiĂ© la garde Ă  deriches aristocrates. Entre ses magasins de souvenirs et cafĂ©s de quartier, la place Porta est le lieu central qui abrite lemarchĂ©. Lors du Vendredi Saint, la procession du Catenacciu a lieu, Ă©mouvant chemin de croix dansla vieille ville. Ă€ l’entrĂ©e de Sartène, le vieux pont d’A Scaledda est la porte d’entrĂ©e de Sartène. On peut admirer les fortifications: les remparts, la tour et l’Echauguette (tour gĂ©noise du XVIème siècle construite sur la base d’une ancienne tour mĂ©diĂ©vale). Le musĂ©e de la prĂ©histoire corse et d’archĂ©ologie de Sartène prĂ©sente aux visiteurs des collectionsinsulaires concernant l’archĂ©ologie et les premiers peuplements de l’Ă®le datant de près de 10 000 ans.Les principaux fonds de collections proviennent de la prĂ©histoire, de l’âge de bronze et de l’âge dufer. On retrouve Ă©galement Ă  Sartène un domaine de vignobles, sur près de 2 600 hectares, d’appellationAOC.

Plateau de Cauria

Ă€ 14km du village, se situe le plateau de Cauria, en direction de Bonifacio. On retrouve trois sitesimportants d’alignements de menhirs (dont le «Cimetière des Turcs») et de dolmens: l’alignementde Stantari, celui Rinaghju et dolmen de Fontanaccia. Ce dernier est l’un des mieux conservĂ© de laCorse. Il fait 1,8m de hauteur et est large de presque 3mètres. Le dolmen est Ă©galement appelĂ©Stazzone di u Diavole ”forge du diable”. Les trois sites sont localisĂ©s Ă  quelques pas les uns des autres. Depuis Sartène, il faut prendre laroute en direction de Bonifacio pour bifurquer vers Tizzano. Après 10km de route, il faut poursuivresur la D487, et le chemin est ensuite indiquĂ©. L’alignement de Palaggiu a Ă©tĂ© dĂ©terrĂ© par Roger GROSJEAN au milieu des annĂ©es 60, pendant 4ans. Au total, 258 menhirs sont prĂ©sents au sein du site. Certaines pièces ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©es au musĂ©ede Sartène. La plage de Roccapina est l’une des plus connues de la Corse avec sa tour gĂ©noise. En arrière plan,le lion de Roccapina domine la rĂ©gion. Si le sable est blanc et l’eau cristalline, l’accès Ă  la plagereste Ă©troit et accidentĂ©. Depuis la tour, le point de vue donne une vue panoramique sur la rĂ©gion.